Education·Humeur

Et tu tapes, tapes, tapes, c’est ta façon d’aimer !

… Ce rythme qui t’entraîne jusqu’au bout de la nuit
Réveille en toi le tourbillon d’un vent de foliiiiiiiiiiiiiiie »

Allez, remerciez-moi, vous allez avoir la chanson en tête toute la journée désormais 🙂

En réalité, j’aurais aimé ne pas avoir à vous mettre cet air en tête… Martin, notre p’tit mec si cool et facile à vivre, se rebelle. A 14 mois. Tout va bien. Tout va mal en fait.

Martin aime taper. Sur les tables, sur certains de ses jeux. Et désormais sur les autres. Il tape et il boude, s’allongeant de tout son long, sur le sol. Et pour des raisons à rester bouche bée. Parce qu’on a son doudou dans les mains, lequel doudou était par terre et qu’on souhaite donc lui rendre. Autre exemple, il y a 8 jours chez le coiffeur. Martin va se faire couper les cheveux toutes les 3 semaines depuis ses 4 mois (c’est un vrai chevelu !). Ça se passe plutôt très bien à chaque fois même s’il faut attirer son attention vers des livres, des gens qui se font se coiffer, pour ne pas qu’il choppe les ciseaux du coiffeur… Cette fois, on n’était pas dans son salon habituel mais cela n’avait pas l’air de lui poser problème. Au milieu de la coupe, il a décrété que c’était fini. Mais non. Et là, en mère affolée, tu sors toutes les armes qui te passent sous la main : bib d’eau, peigne, magazine… Pour finir avec le Graal, celui qui va faire que ton p’tit mec ne va plus bouger du tout jusqu’à la fin de la coupe : des vidéos de son chien, Hariboy, sur mon portable. On aurait même pu se tenter un mannequin challenge !

Sauf qu’une fois la coupe terminée, eh bien je mets fin aux vidéos. Mais où avais-je la tête ?! Martin s’est mis en mode paillasson, la tête contre le sol, à pleurer tel un mauvais comédien. Je l’ai laissé faire. J’ai choisi l’indifférence même si j’étais morte de honte. Et puis Martin s’est relevé. Je lui ai demandé s’il avait terminé sa colère. Il a acquiescé. « Mmm ».

On voit régulièrement des enfants agir de la sorte dans les supermarchés et je crois qu’on espère toutes que notre enfant n’agisse jamais de cette manière. Eh bien pour moi, c’est raté. N’exagérons rien non plus, il ne l’a fait qu’une seule fois en public. Une fois, jusqu’à la prochaine…

Quelle est la bonne attitude à adopter ? Franchement, je n’en ai aucune idée… Les premières fois, j’ai tenté de le relever et le calmer. Pire que tout. J’accordais sans doute trop d’importance à sa colère ? Depuis, j’attends que la colère passe, d’autant que cela ne dure que quelques secondes. Et je lui propose une alternative : tu viens avec moi payer le coiffeur ? Tu dis au-revoir à la dame ? Et si on allait jouer dans ta chambre ? Mais si ces épisodes durent plus longtemps, que ferai-je ? Et voilà, le retour des doutes de maman 😉

Mardi, on est passé à l’étape supérieure. Lorsque je suis allée le chercher chez la nounou, cette dernière m’a confié que Martin avait tapé à 3 reprises l’une de ses 2 copines (celle qui avait tendance à le pousser et à le taper depuis quelques semaines mais ce n’est pas une raison !). Elle a eu droit notamment à une claque et à un lancer de jouet sur le front, ce qui lui a occasionné un joli bleu. Re honte.

Martin a déjà essayé de nous taper. Nous : ses parents, son entourage. A chaque fois, je l’ai « repris », en lui montrant que les mains servent à caresser, à prêter. Mais cette technique semble être un échec cuisant. Je n’ai pas envie que Martin devienne une petite terreur. Et j’ai envie que cet épisode cesse. Donc si vous avez des idées à me soumettre – autre que boire pour oublier – je suis preneuse !

Publicités

4 réflexions au sujet de « Et tu tapes, tapes, tapes, c’est ta façon d’aimer ! »

  1. Le cerveau de nos bout’d’choux est mis à rude épreuve. A cet âge-là, les « colères » sont en fait des réactions normales pour évacuer leurs émotions. Je te conseille de lire les bouquins d’Isabelle Filliozat, notamment « On a tout essayé » et « Au cœur des émotions de l’enfant ». Ils m’ont permis de mieux comprendre les réactions des enfants et aussi de revoir ma façon de leur parler.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour, je te conseille également le livre d’Isabelle Filliozat, ça a été une vraie révélation quand notre charmant petit bout s’est mis à « faire des crises ». Personnellement je ne l’ai jamais laissé géré cela tout seul et tant pis pour le regard des autres. Un tout petit ne peut gérer seul de telles émotions même si pour nous ça nous paraît démesuré.
    Bon courage

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s