Education·Santé

Quels sont les produits cosmétiques bons pour nos loulous ?

Methylisothiazolinone (MIT), methylchloroisothiazolinone (MCIT), sodium lauryl sulfate (SLS), ammonium lauryl sulfate (ALS), benzophenone-1, benzophenone-3, butylated hydroxyanisole antioxydant (BHA), BHT, butylparaben, propylparaben, sodium butylparaben, sodium propylparaben, potassium butylparaben, potassium propylparaben, cyclopentasiloxane, cyclotetrasiloxane, cyclomethicone, ethylhexyl methoxycinnamate, p-phenylenediamine et composés analogues (dont le nom comprend p-phenylenediamine),phenoxyethanol, triclosan…

Allez, avouez, vous avez lu les 2 premiers mots et vous avez sauté le reste pour atterrir ici.
Je n’ai pas décidé de vous parler dans une autre langue ou de tester votre prononciation et votre articulation.

Tous ces mots barbares sont des substances. Des substances à risque qui sont présentes dans de nombreux produits, y compris des produits pour les tout-petits.

Comme l’année dernière, UFC-Que Choisir a publié une enquête qui dénonce les produits contenant des substances allergènes ou des perturbateurs endocriniens.
« Même si ces composés sont obligatoirement mentionnés dans les listes de compositions, pour le consommateur, les débusquer, au milieu d’une foule d’autres termes scientifiques, reste particulièrement ardu.« 

Je suis complètement d’accord. Retenir ces noms à rallonge et les repérer sur les produits relève d’un vrai casse-tête.
Et pourtant, j’ai envie de faire plus attention, notamment pour Martin.

L’association a donc recherché dans les rayons des produits cosmétiques les produits présentant un ou plusieurs composants indésirables, ceux listés au début du billet.
Les produits pour bébé ne sont pas épargnés. Klorane ou encore Mixa font partie des marques incriminées.
Je ne vais pas pomper l’enquête de l’UFC – Que Choisir. Elle est en libre accès ici.
Quant aux molécules toxiques, l’association a réalisé des petites fiches très pratiques ici.

Voici 2 exemples de fiches :

01

02
Substances qui peuvent être présentes  dans les lingettes bébé et le maquillage pour enfants.

En fait, il y a encore peu de temps, on (je m’inclus dedans) se disait : « il n’y a pas de paraben dans ce produit ? Ok, dans le caddie ! »
Sauf que d’autres substances sont bien plus dangereuses encore…

UFC-Que Choisir a décidé de nous filer un coup de main et elle a réalisé une carte-repère à télécharger et imprimer. « Glissez-la dans votre portefeuille pour pister les composés les plus nocifs. Elle vous sera d’une aide précieuse dans vos choix de cosmétiques et de produits d’hygiène pour toute la famille. »
Vous la voulez hein ?! C’est par ici. Et voilà à quoi elle ressemble.

0304

Ah, j’allais oublier : vous trouverez ici le tableau avec la liste des 400 produits cosmétiques dans lesquels l’association a repéré un ou plusieurs ingrédients indésirables.
Vous pouvez sélectionner par marque, catégorie, ingrédients indésirables et présence d’allergènes.

Bon et maintenant on fait quoi ?
On jette tout à la poubelle et on s’équipe des bons produits ?

Perso, je ne vais pas agir de manière aussi brutale.
UFC-Que Choisir avait sorti une étude avec un comparatif sur les couches. Evidemment, j’avais opté pour une « mauvaise » marque. J’ai terminé celles qui me restaient et je suis passée à celles de chez Leclerc, de la marque Repère, décrites comme les meilleures.

Je vais agir de la même manière pour les produits. Enfin presque. Car l’enquête est sortie pile poil au moment où je devais rééquiper la table à langer de Martin de nouveaux produits pour le change.

Même si la carte-repère de Que Choisir est pratique, cela fait quand même un sacré paquet de substances à vérifier. Je me voyais mal rester 2h dans ma parapharmacie et dire aux préparatrices : « non, non, je n’ai pas besoin d’aide. Je fais juste le tri dans vos produits car certains ne sont pas bons pour mon petit garçon« .

Donc Internet m’est venue en aide et voici ma méthode en 4 étapes :
1. Choisir un ou plusieurs sites de pharmacies en ligne.
Dans la catégorie « Eau nettoyante qui ne se rince pas », ce sont finalement les mêmes marques qui reviennent à chaque fois.
2. Évincer toutes les eaux qui contiennent du parfum (ce n’est jamais bon sur la peau d’un bébé même si j’adoooooore l’odeur de Mustela ou Klorane)
3. Faire un petit « CTRL » + « F » et taper le début des noms des substances pour vérifier si le produit en contient. Je trouve cette méthode plus facile pour les repérer.
4. Se rendre sur le site de Que Choisir et vérifier que le produit n’apparaît pas dans la liste des 400 produits cosmétiques pointés du doigt.

J’ai finalement jeté mon dévolu  sur l’eau « Pédiatril » d’Avène. Ce produit faisait partie des cosmétiques incriminés l’année dernière mais la marque a retiré la substance nocive.
Tant qu’à faire, j’ai pris un pack Avène : la mousse lavante de la même gamme et le sray d’eau thermale.
Car j’ai pris ce réflexe depuis quelques mois de rincer le derrière de Martin avec de l’eau thermale même si j’ai utilisé auparavant une eau qui ne se rince pas.

Je vous ferai un retour sur ces produits.

Avez-vous une autre méthode pour repérer les bons produits ? Ou un site internet ?

*** EDIT ***

Le magazine Que Choisir a a étendu sa liste de produits. On trouve désormais 1.000 produits cosmétiques renfermant un ou plusieurs ingrédients indésirables.
Pour consulter cette liste, c’est ici.
Et pour accéder directement à la liste concernant les cosmétiques pour bébés et enfants, c’est ici.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Quels sont les produits cosmétiques bons pour nos loulous ? »

  1. Salut Marie,
    Et oui, avec un bébé on est encore plus attentifs à toutes ces substances … Je te suggère le site Slow Cosmétique qui répertorie les marques les plus cleans. Pour la toilette de bébé, j’ai opté pour un savon Le Chérubin de la marque Clémence et Vivien, très neutre et sans huile essentielle.
    Pour Le change, j’ai acheté du liniment sur le site internet Sebio car malheureusement, la plupart de ceux qu’on trouve en parapharmacie classique contiennent des substances nocives.
    J’ai même acheté des cotons lavables pour rester dans la même dynamique. J’en utilise également pour moi (marque Les Tendances d’Emma) ils sont trop doux :))
    Bon courage !
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Merciiii pour ce partage ! Je vais aller faire un tour sur ce site 😊
      Pour les cotons de la marque « Les Tendances d’Emma », j’en ai entendu parlé très souvent et en bien ! Mais il faut en avoir un sacré lot pour tourner nan ? Et tu les laves à la main ? Ils ne restent pas tachés ? Car je crois que c’est un problème soulevé par certains.
      Des bisous !

      J'aime

      1. Pour le nombre de cotons, de toute façon, compte tenu du nombre de machines faites et d’un point de vue hygiène, ils sont lavés régulièrement. Après une 40aine me paraît bien pour être à l’aise.
        Pour les tâches, tu as un savon detachtout assez impressionnant apparemment. Et tous les six mois environ, tu peux faire tremper une nuit tes cotons dans un mélange eau + percarbonate + vinaigre blanc puis le lendemain, tu les laves en rinçant abondamment.
        Bisous !

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s