Education·Humeur

Le « traitement » des vers, on y croit ou pas ?

Pour ce nouveau billet, il est important de poser les choses. Je suis plutôt cartésienne comme nana. Mon esprit fonctionne avec logique, je suis méthodique et tout ce qui sort d’un cadre rationnel me fait émettre de gros gros doutes.

Et puis il y a bientôt 10 ans, je suis arrivée en Vendée. Lors d’une discussion totalement improbable, des personnes ont évoqué des vers dans le corps et des personnes traitant ces satanées bêtes. Je vous jure, je me suis crue dans une caméra cachée.
Genre, il existe des personnes qui parviennent à enlever des vers présents dans nos corps et surtout dans ceux des enfants ? Mais bien sûr. Et la marmotte… Vous connaissez la suite.

J’étais donc septique (j’utilise le passé mais ne croyez pas que mon esprit s’est complètement transformé). Jusqu’au jour où l’une de mes collègues, septique elle aussi, a découvert des vers sortant du derrière de sa fille. Je sais, j’suis trop glam’.

Là, je vous jure, je suis restée bouche bée.
Lors d’une visite chez le pédiatre de Martin, qui pour le coup est HYPER HYPER cartésien (ne lui parlez pas d’ostéo), j’ai pris des pincettes et j’ai évoqué ce sujet avec lui. Sa réaction : « évidemment que l’on a des vers ! Lorsque ça vous gratte le derrière en fin de journée, c’est parce que des vers pondent des œufs. » Vous auriez vu ma mine de dégoût…
Il a donc évoqué la prise de vermifuges, comme pour les animaux lorsqu’un tel cas se présente. La discussion en est restée là.

A 2 mois, Martin a eu un épisode de fièvre accompagnée de toux et d’une perte d’appétit. Et lorsque j’ai parlé de ces symptômes autour de moi, plusieurs personnes m’ont tenu le même discours : « cherche pas, il a les vers. Faut le faire traiter« .

« Euuuuh… Des vers seraient entrés dans le corps de mon p’tit mec ? Et vous voudriez qu’une personne le touche pour qu’ils disparaissent ?! Je n’ai pas envie qu’il voit une sorcière !« . Excessive ? Peut-être. Mais pas complètement fermée non plus.

Au bout de quelques jours, je suis partie à la recherche d’une personne « qui traite », un magnétiseur, un guérisseur, un truc dans le genre… Et en Vendée, il y en a à 10 km à la ronde. Attention, mon discours n’est pas péjoratif, au contraire ! J’ai vécu en Bretagne, en Normandie, en région Parisienne, à Tours et jamais je n’avais entendu parlé de ce genre de pratiques. Et du coup, je me dis que cela ne doit pas être évident à trouver dans ces régions.
Alors qu’en Vendée, en discutant avec des commerçants, des connaissances etc. on vous donnera forcément un ou 2 noms.

C’est ce qui s’est passé pour moi. J’ai pris rendez-vous, non sans une certaine appréhension. « Allo ? Je voudrais prendre RDV avec vous car mon petit garçon aurait peut-être des vers. » Là encore, je m’attendais à ce que la personne au bout du fil (expression des années 80) éclate de rire et me raccroche au nez.
J’espérais juste ne pas communiquer mes « mauvaises ondes » à Martin et que cela devienne inefficace.
C’est tout le contraire qui s’est produit. 2 jours après la consultation : disparition de la fièvre, de la toux et retour de l’appétit. Je n’ai pas vu de vers dans les selles de mon p’tit mec mais des glaires.

Coïncidence ? C’est d’abord ce que j’ai pensé, pas folle la guêpe ! Et puis quelques mois plus tard, rebelote, retour des mêmes symptômes. C’était début septembre. Et là, ça a fait tilt. La magnétiseuse m’avait parlé d’une histoire de lune et de vers qui reviennent. On était en plein dedans : nouvelle lune. Je reprends rendez-vous et même chose, 2 jours plus tard, tout est revenu à la normale.

 

Souvenez-vous, il y a 10 jours je postais un message sur la page Facebook du blog : « Mon p’tit mec est fiévreux depuis 3 jours et demi… Appétit en baisse… Pas de bouton ni de diarrhée et de vomissement. J’ai pensé aux vers mais sans certitude… Vos loulous ont-ils déjà eu ces symptômes ? »
On sait depuis qu’il souffrait d’herpangine. Mais l’une d’entre-vous avait parlé des vers et m’avait envoyé en message privé le contact d’une dame qui traite.

Martin a eu rendez-vous avec cette dame hier (celle qu’on voit habituellement est en vacances et souvent surbookée) car plus de fièvre mais toujours toux grasse et un appétit pas complètement revenu.

Lors des séances précédentes, la dame réalisait une sorte de signes de croix du cou jusqu’au bas ventre. Martin devait associer cette technique a un massage et ne bronchait pas.

Hier, la dame a procédé autrement. Elle avait 2 feuilles devant elle dont une qui représentait un cercle autour duquel était écrit les différentes parties du corps. Sur l’autre feuille, une main était dessinée, là aussi avec des parties du corps inscrites dessus.
La dame fonctionne avec un pendule. Elle a pris le poignet de Martin, elle a fait tourner son pendule au-dessus de sa main puis au-dessus de ses feuilles.

Verdict : Martin a des vers dans les intestins lui provoquant de fortes douleurs au ventre mais aussi dans les dents et surtout à la tête. Elle m’a demandé si sa fièvre avait été très élevée car elle a ressenti qu’il n’était pas loin d’avoir eu des convulsions. Effectivement, il avait dépassé les 40 de fièvre.
Elle a continué ses manipulations (sur le ventre, les joues et la tête) et elle m’a demandé une photo de Martin, en body, de manière à continuer le « traitement » durant 5-6 jours.

Autant vous dire que j’ai longuement hésité… Je me suis finalement exécutée. De retour à la maison, j’ai pris Martin en photo, j’ai fait développer une photo que j’ai postée dans la boîte aux lettres de la dame.

On verra… Martin, qui est très réservé et réticent avec le monde extérieur en ce moment, m’a épaté car il s’est laissé faire. La dame en question lui expliquait chaque fois comment elle allait procéder. Il a même souri à la fin de la séance et la dame a eu droit à des bisous envoyés avec la main.

Si cela intéresse certains ou certaines d’entre-vous, je pourrais faire un retour sur cette séance dans quelques jours 😉 

PS : on ne change pas du jour au lendemain… Martin s’est fait « traiter » mais me concernant, Maurice, tu pousses le bouchon un peu trop loin 😉

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le « traitement » des vers, on y croit ou pas ? »

  1. J’avoue être plus que dubitative sur ce coup…déjà, fièvre, toux et perte d’appétit, je vois pas trop pourquoi les gens pensent immédiatement aux vers là où il y a un tas de possibilités. Et la séance que tu décris…pardonnes moi mais ça ressemble à une blague! Je te souhaite que ça fonctionne, mais pour ma part, je n’aurais certainement pas fait tout ça!

    J'aime

    1. Après 2 semaines de symptômes pas cool, je suis en mode « maman très peinée de voir son fiston pas bien ». Et donc je tente des choses, indolores. Peut-être inefficaces et sans doute très farfelues mais sait-on jamais. D’autant que les 3 premières tentatives ont eu l’air de porter leurs fruits, sous le coup peut-être d’une forte coïncidence. Mais là, la séance était vraiment particulière ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s