Humeur

Il ne faut pas s’habituer

Non, je ne suis pas égoïste.

Je suis journaliste. J’entends et relaie des horreurs chaque jour. « C’est ton job Cocotte« , allez-vous me répondre. Et vous avez raison. Oui, cela fait partie de mon travail mais ce n’est pour cela que j’exerce ce métier. Je ne suis pas journaliste parce que j’aime annoncer des événements tragiques aux auditeurs. Et pourtant, dans les faits, et depuis quelques mois particulièrement, ces horreurs se multiplient.

Lorsque l’on est journaliste, on se blinde sans même se forcer. Cela devient vite un réflexe. Procès judiciaires, attentats, accidents de la route… Ces événements font malheureusement partie de mon quotidien. Heureusement qu’il y a d’autres infos moins tragiques, plus joyeuses et même festives. Heureusement que l’on ne se projette pas dans ces faits sinon les ulcères feraient aussi partie de notre quotidien.

C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles vous ne me voyez pas forcément réagir à l’actu sur le blog. Pour les élections, je n’ai pas fait d’appel au vote. Je ne vous ai pas incités à vous rendre aux urnes. Et pourtant, cela me paraît être une évidence. Je me suis même mise en colère contre des gens de mon entourage qui ne souhaitaient pas aller voter. Mais c’est resté dans ma sphère privée. Pourquoi ? Parce que les élections, j’en parle 7 fois par jour depuis de nombreux mois. Et mon blog, c’est ma bulle de décompression, ma récré. La récré de Maman Pirouette.

Mais hier soir, nous étions, Chéri-Chéri et moi-même, à un concert organisé par la radio. Un très bon moment. Et puis ce matin, je me réveille, j’entends Martin dans la chambre d’à côté. Martin qui s’est fait garder par ses grands-parents hier soir.

Je regarde mon portable et l’info est inévitable : « Une explosion a provoqué la mort de 22 personnes à la sortie d’un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande lundi soir à Manchester. La police a vite évoqué un «incident terroriste». » 22 morts dont des enfants.
HORRIBLE ! Mon cœur de maman se serre, forcément… Je repense au Bataclan. A ces enfants devenus orphelins. Et aujourd’hui, j’ai une pensée émue envers ces parents qui ont perdu leurs enfants. A ces parents qui ont peut-être « lâché » leur progéniture pour la 1ère fois pour assister au concert de leur idole et qui ne reviendront pas chez eux. J’ai envie de vomir.

Et je déteste faire cela, j’ai horreur des « si« , des discours où « ça aurait pu être nous » prennent le dessus sur l’histoire de ces victimes qui ont réellement perdu quelqu’un. Mais force est de constater que durant quelques secondes, mon esprit et mon cœur de maman ont eu mal à l’idée que Martin aurait pu se retrouver orphelin hier soir.

Alors on fait quoi ? On arrête de sortir en couple ? On évite les rassemblements ? On interdit les sorties à nos enfants ? Ce sont toujours et encore les mêmes questions qui se posent à nous… Il n’y a pas de bonne réponse. Méfiance et peur font désormais partie de nous, à des degrés différents. Mais je voudrais juste une chose : que l’on ne s’habitue pas à ces atrocités.

PRAY FOR MANCHESTER

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s