Humeur·Loisirs·Voyages et sorties

Les vacances à 3 (ou plus !)

Je pourrais vous dire : je suis ressourcée, reposée et j’ai repris le travail en pleine forme. Je pourrais jouer le couplet de la mère parfaite qui vante les mérites des vacances avec son enfant, des vacances enrichies à la vitamine machin truc, où la récupération du sommeil est reine et la zénitude est l’objectif atteint.

La réalité, c’est qu’au retour de notre semaine à Grande Canarie, j’ai toujours mes cernes de panda, ils reviennent même au galop avec cette histoire de réveil ultra matinal.
Et la zénitude n’est pas d’actu non plus.
Pourquoi ? Parce qu’essayer de calmer les pleurs d’un enfant qui ne comprend pas pourquoi il faut rester attaché sur les genoux de sa mère lorsque le gros machin dans lequel on est assis monte dans le ciel n’est pas franchement l’activité détente par excellence.
Rendre une table particulièrement dégoûtante après les jets et l’écrasement des aliments par son enfant au restaurant n’est pas franchement apaisant non plus.

Donc oui, je reviens de mes vacances un peu nase. A 3 (ou plus), on ne fait plus les mêmes choses qu’à 2.

. La détente sur des transats au bord de la piscine devient quelque chose d’irréel.
Bah oui, quand tu sors de la piscine, c’est pour envelopper ton loulou dans sa serviette, que tu installes ensuite sur un transat pendant que ton maillot à toi dégouline encore. Et quand il est sec, ton loulou préfère tripoter la terre des beaux palmiers que tu aurais pris le temps d’admirer à travers tes lunettes de soleil en temps normal. Donc le programme ‘ »détente au bord de la piscine de rêve » se transforme en programme « piscine – séchage express – retour à la chambre pour mettre une couche toute sèche ».

01

. Manger tout un repas en même temps devient mission impossible.
Tu en es encore à l’entrée que Chéri-Chéri termine son plat de résistance pour prendre ensuite le relais avec Bébé (Bébé… la blague ! Tout le monde croit que Martin va faire sa rentrée à l’école en septembre tellement il est grand !) qui lui a conclu son repas depuis belle lurette et préfère se servir des aliments inutilisés comme projectiles plutôt que de plier sagement son bavoir (bah quoi, c’est interdit de rêver ?). Ce même enfant qui pointe du doigt les aliments au sol en précisant bien fort « OH LALAAAAAAAAAH », comme si c’était toi, la mère de famille suffisamment gênée, qui avait envie de refiler du boulot aux serveurs.

02

. Aller picoler dans un bar en bord de mer pour terminer la soirée.
La « quoi » ? SOI-REE. Ah désolée, j’vois pas. Nous, après manger, c’était au mieux balade en poussette sur le remblai en évitant le spectacle du soir à l’hôtel (Martin est accro aux spectacles en tous genres ^^). Au pire, course dans le hall de l’hôtel. L’éclate pour Martin, l’horreur pour nous avec ces fameuses portes automatiques qui se referment sur lui, évidemment.

03

. Louer une voiture décapotable pour se la péter.
Pour enrhumer ton fiston, c’est une bonne idée. Sinon, tu optes pour une bonne 208. 5 portes. Importantes les 5 portes, histoire de ne pas se casser le dos. Et puis dans cette même voiture, tu oublies l’idée de mettre la radio, de fredonner l’air des tubes de l’été. A la place, tu montres à ton chérubin les vaches, les éoliennes, la végétation… bref des trucs qui permettent de lui faire passer le trajet plus rapidement. Et en dernier recours, tu pousses la chansonnette. Tout y passe : « Brousse, brousse, j’aime la brousse et la grande savane », « Il était un petit navire », « Pirouette Cacahuète », etc.

04
Ou alors ton enfant trouve une activité improbable pour s’occuper ^^

. Embarquer ton super Reflex pour faire de chouettes photos.
Et je les mets où les couches, les vêtements et les Pom’potes de mon p’tit mec ?! Bon, ben, le Reflex, tu vas rester sagement à la maison dans ta belle sacoche qui prendrait la moitié d’un bagage cabine et on fera des photos avec le portable hein…
Quoi ?! Il faut aussi que je vire 2 paires de pompes et que j’emmène des échantillons de crèmes ! Fuck.

* Pas de photo ici, vous voyez par vous-même la qualité des photos…

Voilà, c’est ça les vacances à 3. Mais ce n’est pas QUE ça, vous vous en doutez. Certes, je n’ai pas la super pêche (spéciale dédicace Alain) d’un séjour passé en amoureux, ultra reposant et à s’enfiler des mojitos tous les soirs.

Mais je reviens la tête pleine de souvenirs avec mon loulou. J’ai adoré lui faire toucher les cascades d’eau dans la piscine, le voir déambuler à mes côtés dans le resto de l’hôtel provoquant les sourires des autres clients, le voir envoyer des bisous aux serveurs à la fin du repas, lui faire goûter plein de nouvelles saveurs, le sentir captivé à la vue de ces certains paysages (ou spectacles), qu’il m’interpelle dès qu’il apercevait lui-même une curiosité, le prendre en photos, même avec un téléphone.

05
Oui, c’est bien nous, tous seuls dans le parcours aquatique…

06

07

08

Coïncidence ou non, durant ce séjour, Martin a développé de nouvelles attitudes et sorti quelques mots rigolos :
. Le fameux « OH LALAAAAAAAAAH » à la vue de ses bêtises, d’une moto qui roule vite, des vagues, d’un oiseau venu picorer un morceau de poisson…
. Il a rebaptisé sa tétine « Dédé », son doudou « Youyou », réclamé « DE l’EAAAAAUUUU » comme une urgence absolue.
. Malin comme un singe, il nous prend désormais la main pour nous emmener vers une activité qu’il veut pratiquer. Il nous serre très fort dans ses bras. Il fait « chuuuut » à la vue des personnes qui se reposent sur les transats, d’un chat qui dort…
Et il a réclamé son papa comme jamais dès qu’il était hors de sa vue.

D’ailleurs, hier matin, lorsque Chéri-Chéri l’a déposé chez sa Nounou, notre p’tit mec l’a réclamé durant une demi-heure à la baie vitrée. Et le Papa en question était trop fier de savoir ça. Fier et un peu ému je pense. Les vacances à 3, c’est mieux qu’à 2 ❤

09

Publicités

11 réflexions au sujet de « Les vacances à 3 (ou plus !) »

  1. Génial ton article! Si réaliste…Les vacances avec enfants, c’est bien aussi mais c’est sport et tu profites pas des mêmes choses! C’est pour ça que nous, on préfère attendre qu’elles soient plus grandes avant de retenter les vacances à l’étranger…mais ça va venir!! Après, ce sont aussi de si beaux souvenirs, voir pétiller la découverte dans leurs yeux c’est top aussi! Enfin, j’espère que vous en avez bien profité! (et puis ce papa…si ça te dit, tu peux participer à mon article invité pour nous le présenter, il a l’air chouette Monsieur Pirouette!)

    Aimé par 1 personne

  2. Tu me vends du rêve presque (bien que j’ai douté au début de l’article!!) Les seules vacances qu’on a fait à 3, Tess avait 6 mois donc le rythme c’était pas vraiment ça. Et cet été, bah on part à 8 + 2 bébés… on repassera aussi pour les vacances à 3. Mais tu m’as donné envie de nous organiser un weekend à 3 prochainement pour profiter de ces petits moments de bonheur en famille 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui, 8 + 2 bébés, vous ne faites pas les choses à moitié 🙂 L’avantage c’est que certains pourront peut-être prendre le relais quand vous voudrez souffler tous les 2 😉
      Moi, j’avoue que j’aime beaucoup ces séjours. Quand Martin avait 6 mois, nous sommes partis 5 jours à Lisbonne. Et à ses 9 mois, nous avons été en Sicile.
      En fait, je pense que la période la moins adaptée est celle de 18 mois à 30 mois, la période où leur caractère s’affirme etc. Mais franchement, on a beaucoup bougé et on a fait avec les petites contrariétés de Monsieur Martin 😉
      Donc n’hésitez pas et commencer par un week-end est une bonne idée 🙂

      J'aime

  3. J’aime beaucoup ton article tellement réaliste… La partie sur le restaurant, j’aurais pu l’écrire, et pourtant les miens n’ont plus 2 ans… Ce sont souvent des vacances plus crevantes que ressourçantes mais pleines de souvenirs ! Et j’adooore la photo avec les chaussures en cache-oreilles, elle m’a bien fait rire…

    Bonne journée

    Virginie

    Aimé par 1 personne

  4. Looool… Ça me rappelle tellement de choses !!!!
    Nous on a expérimenté les vacances à 3 en Guadeloupe (mininou 1,5 an)ça a été… on a fait de nouvelles expériences notamment le changement de couche digne des plus grands contorsionnistes, près d’une cascade au milieu des rochers, le dos de papa servant de table à langer… , à 4 en Floride(2,5 ans et, 6mois) le calvaire à toujours entendre dire maman on est arrivés aux États-Unis(j’ai arrêté de compter à 200 fois. . 😁) et la on se tente le suicide à 5( 4ans, 20mois et 2 mois) avec 20h de vol… Je pense être dans le même état que vous au retour !!!! 😝
    Mais pour rien au monde je ne changerai mes loulous… Sinon on s’est promis qu’on essaierait les vacances en clubs ou on peut se délester de notre progéniture de bon matin et les récupérer le soir…. Le pied !!!!!

    J'aime

      1. Lol… Maaaa non (comme dirait mon numero 2)… Tu vas vite devenir une pro… Iol…. Cette année on se fait une virée en Afrique du Sud… Et si on est encore vivant après ça on va en Australie !!! On est des fous !!! Lol.. Je viendrai livrer mes émotions… Mdr

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s