Voyages et sorties

Notre séjour à Grande Canarie – 1ère partie

Comme convenu, je vais revenir sur notre séjour à Grande Canarie à travers quelques articles.

Ce séjour m’avait été offert pour mon anniversaire par Chéri-Chéri. Vouiiii, je suis gâtée.
Il a fait appel à une agence TUI.
TUI c’est désormais le plus grand groupe de tourisme du monde et le premier voyagiste français.
TUI possède notamment des hôtels, navires de croisière, 6 compagnies aériennes et des agences de voyages (Nouvelles Frontières, Marmara et Aventuria pour ne citer qu’elles).

Nous sommes partis avec TUI l’été dernier en Sicile et le séjour s’étant très bien passé, Chéri-Chéri a voulu renouveler l’expérience.
Grande Canarie lui a été conseillée car c’est une destination où certes les plages sont présentes mais pas seulement, contrairement à ce que beaucoup croient. Il y a de nombreux villages à visiter et c’est exactement ce qu’on recherchait avec Martin. Visiter l’île par nous-mêmes avec un peu de repos, une situation idéale et un logement plutôt sympa.

La réussite fut presque totale.

Presque car il y aurait 2-3 trucs à améliorer.
Lorsqu’on nous a communiqués les horaires de vol, outch ! C’était vraiment looooooiiiiiinnnnn d’être l’idéal.
A l’aller, décollage à 19h pour une arrivée heure locale à 22h (dans la réalité, nous avons décollé à 20h15 et nous sommes arrivés à l’hôtel, après transfert, à minuit passé).
Au retour, décollage à 22h30 pour une arrivée heure locale à 3h15…
Le vol était opéré par la compagnie Volotea. Nous nous sommes rendus sur leur site internet et nous avons vu que d’autres horaires étaient dispo mais l’agence n’a rien pu faire. Vraiment dommage… Car voyager avec un enfant ce n’est pas évident. Mais avec de tels horaires de vol, ça l’est encore moins.
En revanche, l’avantage de faire appel à une agence, c’est qu’elle se charge de demander un lit parapluie à l’hôtel, un endroit calme, etc.

* La compagnie Volotea, compagnie à bas prix *
Le plus : davantage d’espace dans l’avion. Et ça, je peux vous dire que Chéri-Chéri apprécie. Lui et son mètre 85…
Les agents au sol (je ne sais pas s’ils dépendent de la compagnie ou de l’aéroport) nous ont à chaque fois placés sur une ligne de 3 places. Alors même si au décollage et à l’atterrissage nous n’occupions que 2 places (Martin était sur moi), c’était très appréciable d’avoir un peu d’espace durant le vol.
Nous avons atterri avec 20 minutes d’avance au retour ! A 3h du mat’, c’est très appréciable.
Le moins : les services à bord. Comme beaucoup de compagnies à bas prix en fait. Au retour, nous avions commandé 2 sandwichs pas très frais, 2 boissons pas très fraîches non plus. Et personne n’est repassé pour ramasser les « déchets ». Moyen moyen.

05
Martin et son doigt plein de feutre trop content de monter dans l’avion !

0607

* L’aéroport de Nantes *
Un autre plus, mais qui concerne cette fois l’aéroport de Nantes Atlantique : un espace de jeux pour les enfants. Un espace aménagé par Ikea. Cela a permis d’occuper Martin (qui m’a fait quelques frayeurs avec les feutres ^^)

0403

* L’hôtel Lopesan Costa Meloneras *
Passons maintenant à l’établissement qui nous hébergeait. Et là, vous vous dites : « on s’en fiche, on n’a prévu d’aller à Grande Canarie cet été ».
Mais peut-être allez-vous passer un séjour prochainement à Fuerteventura, en République Dominicaine, en Allemagne ou en Australie.
Car le groupe Lopesan possède de nombreux hôtels.

Le nôtre, c’était le Lopesan Costa Meloneras, un 4 étoiles +.
Franchement, nous avons rarement été hébergés dans un hôtel si chouette.
Avant Martin, l’hôtel importait peu lorsque nous voyagions. Désormais, si nous pouvons avoir accès de belles prestations, on en profite.

L’hôtel : il est situé sur le front de mer à Meloneras, à quelques mètres de la réserve naturelle de dunes de Maspalomas, dans le sud de Grande Canarie.
On traverse les superbes jardins de l’hôtel pour accéder au remblai et à la plage.
 » A la manière d’un palais colonial construit dans l’architecture typique de l’île, l’hôtel est entouré d’un jardin tropical luxuriant avec une superficie de 76.000 m2, avec 2.000e palmiers de différentes espèces et près de 100 sous-espèces. Ce jardin abrite de superbes piscines, 3 bains à remous, piscine pour enfants et des terrasses avec des chaises longues et des parasols. »
Une partie des jardins avait même été réservée pour un mariage.

 

De jour, à la nuit tombée… Et le superbe hall.

25
Une petite voiture qui traîne devant l’hôtel…
17
Les jardins luxuriants…

353140

Et la multitude de piscines !182933384142

Infrastructures : on y trouve aussi plusieurs équipements : 4 courts de tennis, 2 courts de paddle, mini – golf, une salle de billard, un terrain de jeu de palets, pétanque et tennis de table et une grande salle de sports.
De nombreux golfeurs y séjournent puisque l’hôtel est situé près des parcours de golf de Maspalomas.
Il y a aussi un club enfants et un service de baby-sitter (payant).

34
Cours de sport, club enfant, y’a tooouuut !

Chambres : L’hôtel possède plus de 1.150 chambres. Et là, vous vous dites : « c’est l’usine ! »
Mais l’établissement est fait de telle manière qu’on ne se rend pas compte de sa taille gigantesque. On ne parcourt pas des centaines de mètres avant d’avoir accès au restaurant, aux piscines, etc.
Les chambres sont chouettes et sans chichi.
La nôtre, standard, était spacieuse (28 m²) avec climatisation, sol et salle de bain en marbre, baignoire et douche séparées, télé, balcon, Sèche-cheveux , peignoir, bureau.
Et lit parapluie pour Martin avec un vrai matelas !

52
© Lopesan Costa Meloneras
53
© Lopesan Costa Meloneras

1009

Restauration :
. L’hôtel propose 3 restaurants avec buffets auxquels nous avions accès avec notre formule demi-pension (petit-déjeuner et dîner). La nourriture était variée et plutôt très bonne. Souvent, dans les hôtels, les buffets ne sont pas top. Mais là encore, le haut de gamme se fait ressentir. Il y avait même du champagne au petit-déjeuner !
Perso, j’ai opté pour leurs jus de fruits frais et leurs crêpes chaudes 🙂
Et le service était parfait : Martin avait son biberon rempli de lait avant même que je dise quoi que ce soit. Il était salué à son arrivée et à son départ chaque jour par les serveurs (malgré ses cochonneries à table). Bien sympa 😉
. 3 autres restaurants sont également accessibles par les jardins de l’établissement.
Nous avons testé La Toscana le dernier jour. Au top !
. Il y a aussi de nombreux bars dont l’un où l’on peut commander et déguster notre cocktail ou notre flûte de champagne directement dans la piscine. Vous pensez bien qu’avec Martin, on a vite zappé l’idée…

27
Cocktail malgré tout, faut pas déconner 😉 
54
La Toscana : le chouette resto qu’on s’est fait le dernier jour mais en terrasse – © Lopesan Costa Meloneras
44
La vue depuis la terrasse du resto
45
Et Martin le clown, toujours au rendez-vous…

Le Spa : comme tout complexe hôtelier de luxe, celui-ci a son Spa.
Un Spa de 3.500 m2 avec circuit hydrothermal, espace de une remise en forme et un centre de beauté avec des cabines pour des soins du visage et du corps.
Chéri-Chéri voulait m’offrir un soin mais j’ai finalement décliné l’invitation, préférant profiter des lieux, de l’Île, etc.

Points « faibles » :
. La langue. Grande Canarie est une destination commercialisée en France depuis seulement 2-3 ans et l’hôtel, que ce soit son personnel ou son site internet, n’est pas encore au point sur notre langue. J’ai dû user de mon anglais et de mon espagnol scolaires ^^
. Pantalon obligatoire pour les hommes au dîner. Si, si, de nombreux hôtels pratiquent encore cette « coutume ». Chéri-Chéri a tenté à 2 reprises un bermuda habillé comme quelques autres hommes séjournant à l’hôtel et ça n’a pas eu l’air de choquer… Et il a eu le droit de manger 😉
. 2,20 euros la bouteille d’eau de 75 cl…
. Pas de forfait « départ tardif » spécial bébé. On quittait l’hôtel à 19h30 et on devait quitter la chambre à midi. On a pu intégrer une autre chambre moyennant 40 euros les 6h…

On termine avec quelques photos prises depuis les toits de l’hôtel. Ou presque. Depuis le 8e et dernier étage. Vue sensationnelle et ce grâce à Chéri-Chéri qui a fait son curieux.

5046

47
Les dunes au fond. On en reparlera…

4849

51

Pour toutes les infos sur TUI (séjours, circuits, vols, agences), c’est ici
Pour réserver un vol chez Volotea et en savoir sur la compagnie, c’est ici.
Pour découvrir l’hôtel Lopesan Costa Meloneras, c’est ici.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Notre séjour à Grande Canarie – 1ère partie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s