Education·Humeur

L’épreuve de la sieste

Lorsque l’on devient parent, notre sommeil est bousculé. J’crois que jusque-là, je ne vous apprends pas grand chose. Et même lorsque notre loulou fait ses nuits, finalement il ne les fait pas complètement. Les réveils nocturnes, même s’ils ne sont pas fréquents et ne durent que quelques secondes, font partie de notre quotidien. Et ça, je crois qu’on ne le dit pas assez.

Il me semble que vous commencez à le savoir, étant donné mes horaires matinaux, mon sommeil se fait en 2 parties : la nuit avec un dodo qui varie entre 4h et 5h30 et l’après-midi où je peux dormir jusqu’à 2h d’affilée. Mais le mercredi et le vendredi, c’est beaucoup plus aléatoire. Pourquoi ? Parce que je récupère Martin dès le midi.

Le mode de fonctionnement de Martin

Il est important d’expliquer comment fonctionne ce p’tit mec de presque 2 ans.
Martin ne fait plus de sieste le matin depuis belle lurette (ouai, j’suis la championne des vieilles expressions toutes pourries !). Sauf que depuis plusieurs mois, il se réveille vers 7h donc forcément à 11h arrive THE coup de barre.
Et lorsque je le récupère chez sa Nounou, il a déjà mangé. Autant dire que même si le trajet dure 4 à 5 minutes, c’est bien suffisant pour que Martin plonge dans un sommeil profond. Papouilles & co ne parviennent pas à stopper son ronflement (ouai, je plains sa meuf ou son mec dans quelques années !) et du coup direction le lit.

 

Les photos datent mais le scénario se répète quasiment chaque mercredi et vendredi…

Sauf que dans l’histoire, moi je n’ai pas encore mangé, encore moins digéré et si je passe en plus un p’tit coup de fil, il est plus de 14h quand je me couche.
Et si Martin a décidé que sa sieste ne durerait que 2h30, en gros, je ne dors qu’un quart d’heure. Et là, ça pique sévère.

Tous les moyens sont bons
pour dormir quelques minutes de plus

Les scènes qui suivent pourraient faire l’objet d’une comédie.

🌀 Nos 2 chambres à Martin et moi sont côte à côte. Je tente donc quelques « Chut ! » lorsqu’il m’appelle :  « MAMAAAAAAANNN ! MAMAN ! MAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAANNNNNNNNNNNNNNNNN ! »
Je tente aussi l’explication à distance : « Martin, rendors-toi ! Il est trop tôt pour se lever et Maman est très fatiguée« . C’est moche de faire jouer la corde sensible. Pis ça marche pas surtout.

🌀 Je finis par me lever (d’un pas lourd forcément et la gueule enfarinée), je sors Martin de son lit en lui expliquant qu’il peut jouer dans sa chambre, qu’il peut lire et que moi je retourne me reposer dans mon lit.
Martin écoute et sors quelques livres de sa bibliothèques. En fait, TOUS LES LIVRES BRUYANTS de sa bibliothèque ! J’peux vous assurer que je suis devenue une pro et que je reconnais les sons de la mandoline, de la kora ou encore de la balalaïka. Grrrrr !

🌀 Quelques minutes plus tard, un lézard se glisse à côté de moi. Ou plutôt un bébé hippopotame tellement il est délicat. Et ce bébé hippo a un doudou. Un doudou qui ne sent pas la rose et qui se retrouve sur ma tronche par je ne sais quel tour de magie.
Je tourne la tête.

🌀 Martin atterrit alors de l’autre côté du lit. Celui où se trouve ma table de chevet qui est associée à un trésor pour lui. Il y a notamment une boîte à bijoux, bien rangée.
Mais Martin, lui, enfile le plus de colliers possible autour de son cou. Il me glisse des boucles d’oreilles DANS l’oreille (vous m’direz, il a compris à peu près ça quoi ça sert…), mon dos devient une exposition vivante de montres et tout le reste se retrouve dans un seul et même compartiment.

0
L’idée du rangement selon Martin…

🌀 Pour couvrir mes grognements, Martin a évidemment la bonne idée de mettre la radio et de demander à cette même radio, comme si les animateurs l’entendaient : « Veux var Uyien, Cocaïne » (Comprendre : je veux voir Julien Doré et écouter Coco Câline).

🌀 J’éteins le poste et je soumets l’excellente idée à mon Loulou d’aller chercher un livre.
Erreur : je n’ai pas précisé de prendre un livre POUR LUI.
Il revient donc avec un de mes livres dont le titre est tellement évocateur des scènes qui viennent de se produire : « J’ai tout essayé ! » Je crois qu’il a bien compris l’idée. Et je ne peux m’empêcher de rire !

03

🌀 Juste au cas où, il fait un aller – retour express et me dégote une activité pour m’inciter à me lever : de la peinture et un pinceau.

Je crois qu’il est temps de se lever…

Mais quel jour on est au fait ? Mercredi ? Quelle bonne nouvelle 😤 !

Vous avez des idées à partager pour prolonger votre sommeil ? 

Publicités

3 réflexions au sujet de « L’épreuve de la sieste »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s